Mario Vs. Donkey Kong 2 : March of the Minis (DS)

Aller en bas

Mario Vs. Donkey Kong 2 : March of the Minis (DS)

Message  Mario&Sonic (Admin) le Mar 6 Jan - 20:43

Le succès des Mini-Mario pousse la Mario Toy Company a élargir sa gamme de jouets en proposant des Mini-Donkey Kong, des Mini-Toad et des Mini-Peach. Riche du phénoménal commerce de ces jouets, Mario décide de réaliser son plus grand rêve en ouvrant un parc d'attraction qu'il baptise le Super Mini Mario World.
Dans la foule du jour d'ouverture, Donkey Kong aperçoit Pauline, en tombe éperdument amoureux et, pour l'impressionner, exhibe son Mini-DK...ce à quoi elle lui montre son Mini-Mario. La colère pousse Donkey Kong à la belle et l'emmener au toit du parc d'attraction...Qui va bien pouvoir la sauver dans Mario vs Donkey Kong 2 ?

Apparemment les Mini-Mario font l'objet d'un énorme succès tant et si bien que la Mario Toy Company a élargi sa gamme de jouets en proposant des Mini-Donkey Kong, des Mini-Toad et des Mini-Peach. Tous ces jouets lui rapportant plus d'argent qu'il n’en a besoin, Mario décide de réaliser son plus grand rêve en ouvrant un parc d'attraction qu'il baptise : le Super Mini Mario World.

Dans la foule du jour d'ouverture, Donkey Kong aperçoit Pauline et tombe instantanément raide dingue de la jeune fille. Pour l'impressionner, Donkey Kong exhibe fièrement son Mini-DK mais Pauline lui montre en retour son Mini-Mario. Mort de jalousie, Donkey Kong enrage. Il envoie tout balader, détruit les jouets et emmène Pauline jusqu'au dernier étage du parc d'attraction. A vous de retrouver Pauline et de sauver la situation.





Une nouvelle licence Mario sur une console Nintendo. C’est toujours un évènement en soi qui soulève à la fois son lot d’enthousiasme et d’inquiétude. Si le joueur fait de prime abord confiance au plombier moustachu, il lui est parfois arrivé de décevoir. Notamment depuis qu’il démultiplie ses séries et activités. Ici on se lance dans le jeu, plutôt confiant, le souvenir du premier Mario Vs Donkey Kong sur GameBoy Advance encore à l’esprit. Ils s’inscrivent dans la lignée du tout premier Mario Bros arcade, en y ajoutant de la réflexion. Nous allons nous pencher sur ce second opus, sur DS cette fois-ci.

DK, ou le complexe King-Kong

DK, blasé



Après une courte cinématique introduisant les personnages et le scénario, qui reste, malgré les années, toujours aussi basique (oh non, sauvons la jeune fille en détresse enlevée par le vilain gorille), on accède au menu des niveaux. Le jeu se déroule sur une dizaine de levels, eux même découpés en plusieurs niveaux. Nous voilà dans la toute première scène du premier niveau. On tombe de suite à l’encontre d’un des défauts majeur du jeu, à savoir l’intuitivité. Pour un débutant, il n’est pas aisé de comprendre tout de suite le but du jeu et…comment on joue, tout simplement. Après un aller-retour dans le menu pour regarder les vidéos explicatives, qui nous apprennent très rapidement les bases du gameplay, on peut enfin se lancer dans le premier casse-tête.

Car c’est bien de ça qu’il s’agit ici, Mario Vs Donkey Kong 2, met de coté le genre plate-forme pour mieux mettre l’accent sur la réflexion. Oubliez les commandes de la DS, tout se joue intégralement et uniquement au stylet. S’il en ressort que la prise en main n’est certes pas intuitive pour commencer, on ne peut que saluer ce choix pour ce type de jeu. Le but est très simple. Dans un tableau se trouvent plusieurs minis Marios, que vous devez menez jusqu’à la sortie. Vous donnez la direction au stylet mais vous ne contrôlez pas directement les marios. Le système de jeu se rapproche assez de celui des Lemmings. Les parcours sont semés de divers obstacles, qu’il vous faudra contourner. Tout l’intérêt du jeu réside dans les différents mécanismes et intrigues à activer et à élucider, pour pouvoir mener à bien votre petit groupe vers la sortie.

Si le gameplay semble basique, il faut tout de même compter avec une difficulté progressive. Les mécanismes sont de plus en plus complexes à déjouer pour pouvoir atteindre votre but sain et sauf. En sachant qu’il faut prendre en compte certains éléments, comme le fait que les minis ne peuvent pas tomber de trop haut sans risquer de se casser. Vous aurez aussi la possibilité d’emmagasiner des cubes pour les replacer à d’autres endroits et ainsi modifier votre parcours. Moins vital, vous pouvez choisir de corser un peu le niveau en tentant de récupérer toutes les pièces ou autre carte bonus qui le parsèment. Le gameplay se base essentiellement autour de ces éléments : savoir tourner les différents mécanismes à son avantage, tout en prenant bien en compte chaque élément du jeu et en profitant des divers bonus mis à notre disposition. Il ne faut pas négliger non plus l’effet de « réaction en chaine » (à savoir la multiplication des points lorsque les minis arrivent à la porte à la chaine), qui vous demandera un brin de jugeote en plus pour arriver à terme du niveau.


Casse-tête dans tous les sens du terme ?

si près du but...



Malheureusement une fois les premiers niveaux derrière nous, on a déjà fait le tour de ce que nous offre le gameplay. La difficulté est présente, mais il n’y a pas non plus de quoi s’arracher les cheveux. Le côté « défi » que prône pourtant généralement ce genre de jeu, n’est ici pas vraiment mis en avant, et n’ajoute pas suffisamment de dynamisme au jeu. A la fin des différentes scènes, pour pouvoir passer au niveau suivant, vous devrez passer avec succès deux mini-jeux. Le premier fait preuve d’une originalité atterrante, puisqu’il consiste à taper avec votre stylet les maskass qui débouchent des tuyaux venant de chaque coté de l’écran. Attention au piège, de temps en temps ce ne sont pas des maskass mais des bombes ! Transcendé par un concept si novateur, on accède enfin au boss, DK himself. Ces phases sont tout ce qu’il ya de plus agaçant, puisqu’elles n’apportent rien en terme de gameplay. Un mini jeu pourtant simple d’accès, mais terriblement lassant. Quand bien même il diffère quelque peu en fonction des niveaux, ça ne suffit pas à combler notre frustration.

C’est plutôt dommage, quand on connait le coté addictif que peut avoir un jeu du type réflexion ou puzzle-game. D’autant que la réalisation se veut à la hauteur de la réputation de la série. Les graphismes sont colorés et plutôt mignons, ils correspondent bien à ce qu’on peut attendre d’un jeu DS. La jouabilité est carrée. Mais, on peut aussi reprocher un manque de diversité dans les environnements, sans parler des musiques. Les bruitages, fidèles à l’univers Mario sont toujours très cartoons, très sympathiques, tout à fait dans le ton. Mais la musique souffre du même problème que le gameplay, à savoir bien trop répétitive, et contribue à nous faire perdre patience lors des phases de jeux. Sorti du mode de jeu principal, Mario Vs Donkey Kong ne nous propose qu’un mode construction, dans lequel en toute logique vous pouvez construire et jouer dans vos propres niveaux. Bien que complet, il est cependant peu intuitif. Il peut rallonger sensiblement la durée de vie du soft. A réserver aux plus accros.




Si ce nouvel opus de Mario Vs Donkey Kong tire profit des capacités de la DS et notamment de l’usage du stylet et de l’écran tactile, il ne fait pourtant pas honneur à ses prédécesseurs. En effet, le gameplay qui aurait pu donner lieu à des heures de réflexions passionnantes s’il avait été un peu plus poussé, n’est ici pas convaincant à lui tout seul, pour nous pousser à en voir le bout. La durée de vie est conséquente, mais rien n’a été pensé, outre les scores de fin de niveau, pour tenter de motiver le joueur. Battre les boss débloque simplement de nouveaux éléments pour le mode construction. Une réalisation correcte n’enlève pas la déception du manque cruel de diversité du titre.
NOTE
12/20
Note lecteurs : 16.0/20
Autres sites : 14/20
LES +
- La jouabilité au stylet
- Les graphismes colorés
- Durée de vie et potentiel de rejouabilité
LES -
- Pas assez de diversité
- La musique entêtante
- Les phases de boss
- Pas assez de mode de jeux différents
avatar
Mario&Sonic (Admin)
Admin

Messages : 44
Date d'inscription : 06/01/2009
Age : 31
Localisation : Devant mon écran

Voir le profil de l'utilisateur http://mario-sonic.kanak.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum